Catégories
Travaux sylvicoles

REBOISEMENT | Entretien d’une plantation

Suites aux plantations de mai-juin, vient le moment de planifier l’entretien de ces dernières. Afin d’assurer leur croissance et leur survie, la plantation d’arbres de petits formats nécessite une méthode de lutte contre la compétition végétale.

Un paillis naturel (copeaux, fibre de noix de coco) ou artificiel (plastique permanent ou biodégradable) installé avant ou au moment de l’implantation vont diminuer les besoins d’entretien. Sans paillis, il est généralement nécessaire d’entretenir plus fréquemment les plantations.

Le dégagement des plants peut se réaliser à la débroussailleuse sur un rayon d’environ 1 mètre. La pose de drapeaux de repérage lors de la plantation permet de faciliter l’entretien et de limiter les blessures ou la coupe accidentelle d’arbres. Des entretiens seront nécessaires jusqu’au moment où les plants atteindront une hauteur égale ou plus haute que la compétition.

Compétition herbacée

Dans les milieux avec une forte compétition herbacée, il est recommandé de réaliser des entretiens pendant les 3 premières années à raison d’au moins deux passages par été. Un passage est nécessaire avant juillet afin de permettre la pleine croissance. Un second passage avant octobre, et donc avant la chute des neiges, est nécessaire afin d’éviter que la végétation ne soit couchée par-dessus les plants, les faisant ainsi plier au sol et rendant la reprise difficile au printemps. Ce dernier passage permet aussi de réduire l’habitat des rongeurs et ainsi limiter leur présence. Ces derniers peuvent causer plusieurs dommages aux jeunes plants feuillus en se cachant dans les herbes hautes et en se nourrissant de la jeune écorce pendant l’hiver.

Épinette très envahie par la compétition herbacée à l’automne risquant de l’écraser sous la couverture neigeuse de l’hiver. Ici le frêne naturel a mieux performé.

(Source : Ressources Forestières Biotiques)
Entretien herbacée des plants sur 1 m de rayon en coulée agricole. (Source : Ressources Forestières Biotiques)
Entretien de plantation de feuillus nobles avec forte compétition herbacée malgré la présence de paillis de plastique. (Source : Ressources Forestières Biotiques)

Compétition ligneuse (bois)

Dans les milieux où la compétition est arbustive et ligneuse, deux à trois entretiens étalés dans les 4-5 premières années peuvent être nécessaires. Le moment idéal d’intervention est en pleine période de croissance, soit au mois de juillet avant l’aoûtement qui prépare la végétation à se faire des réserves pour l’hiver. Intervenir pendant la période de dormance à l’automne ou au printemps sera moins efficace. En effet, certaines espèces coupées iront puiser dans leurs réserves pour leur survie en produisant de nouvelles repousses vigoureuses sous forme de rejets de souche ou de drageonnement des racines.

Après l’implantation, faire ses entretiens de plantation pendant les premières années est un investissement nécessaire et seront un gage de succès. Par la suite, restera simplement à les regarder pousser pendant plusieurs années afin de profiter des nombreux bienfaits et services qu’apportent les arbres dans nos vies!

Auteure | Julie Venne, ingénieure forestière

Ressources Forestières Biotiques

Entretien ligneux (arbre-arbuste) d’une plantation par trouées. (Source : Ressources Forestières Biotiques)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *